Jacques & Stéphane Soum Artistes‑peintres

C’est au cinquième étage du centre Georges Pompidou que naît l’atypique duo…
Père et fils arpentent le niveau cinq de Beaubourg. Ils échangent, découvrent, confrontent deux univers artistiques, séparés simplement par une génération.
Celui de Jacques, qui nous entraîne dans un monde fantaisiste et libre au tourbillon d’expériences émotives portées à fleur de toile, cède la place au microcosme plus magnétique de Stéphane, dont la rigueur interpelle, dont les codes structurés ne laissent place qu’à des émotions imaginaires.
On repense à l’Art Nouveau, qui humblement s’effaçait à la naissance de l’Art Déco… Quand les courbes faussement asymétriques acceptaient l’étalonnage d’un courant artistique plus pudique, structuré par une génération refroidie par un climat social sur le déclin.
Pourtant la signature génétique est évidente… Elle réside dans la couleur. Tous deux adoptent une palette optimiste et pêchue. Celle d’un père qui n’a pas peur de se souvenir, et d’un fils qui n’a pas peur de se projeter.

Influencé en premier lieu par l’œuvre de son père, Jacques Soum, il décline à sa manière cette forme d’exprimer, de manière presque subliminale, des sensations bien enfouies. Et si chez le père on retrouve un univers bercé par Kandinsky, c’est Mondrian qui nous vient à l’esprit à première vue chez le fils.
En s’amusant à penser que Jacques et Stéphane se mettraient à créer à quatre mains, on s’imagine facilement devant une toile de Philip Taaffe, qui reprendrait la fougue de l’un, avec la précision de l’autre.

Jacques et Stéphane Soum Beaubourg
  • Jacques Soum

    Artiste numérique et peintre, diplômé des Beaux Arts en gravure, Jacques Soum explore l’art contemporain à travers des séries de tableaux, de l’abstraction au réalisme.  Une riche palette de diversité et d’énergie :

    • un monde presque parfait,
    • rêves imprimés d’un rêveur improbable,
    • histoires urbaines,
    • les ronds dans l’eau,
    • les pulsations d’un volcan jamais éteint,
    • la peinture en jeu.
  • Stéphane Soum

    Ces oeuvres sont l‘expression de ma personnalité et de mon humeur à un moment donné.
    Elles sont inspirées par la géométrie, l‘astronomie, les rêves, la science-fiction et la nature.
    Chaque personne plongeant son regard dans ces oeuvres peut y voir des choses totalement différentes : une représentation géométrique de la nature, une galaxie, une supernova, la traversée d‘un trou de ver, un labyrinthe, un kaléidoscope ou tout simplement un monde où règne la rigueur mathématique, qui ne laisse aucune place au hasard.
    Des oeuvres contemplatives et joyeuses où il fait bon de s‘y perdre.