Paysages numériques

Partir d’une page blanche sur l’ordinateur, ouvrir des fichiers aléatoirement puis composer une mise en scène, une histoire.
Organiser l’espace sans règles apparentes, perspectives, échelles, association des couleurs.
Choisir un titre.
La création sans contrainte juste pour le plaisir des yeux.
Reflet de l’esprit du jour…
Un « cadavre » exquis comme aimaient le faire les surréalistes.

Voici le seul résultat

Voici le seul résultat